« Je n’ai pas de nom, juste un numéro. Je suis lumière à ce jour.
J’éprouve un sentiment profond de tristesse pour les hommes qui avancent sans regarder ou ils vont. Il suffirait de pas grand chose pourtant (…)
Nous manger est une chose que nous ne considérons pas condamnable. Ce qui est difficile pour nous les bêtes c’est votre indifférence et votre ignorance (…)
Mettez du coeur et de l’amour dans chacun de vos actes et vous vous y retrouverez et cela ne vous empêchera pas de nous consommer, sauf que cela aura du sens. Le sens profond de l’humanité. »

Facebook
Facebook